Cinnamon rolls ou roulés à la cannelle

cinnamon rolls

Hier, dimanche, on a ressorti les pulls tout chauds, les grosses écharpes, étrenné un « thé de Noël » et bouquiné sous la couette. Le genre de journée idéale pour cuisiner des cinnamon rolls et les déguster à la sortie du four en famille. Un moelleux incomparable, un délicieux goût de cannelle, juste sucré comme il faut… j’ai trouvé la recette de ces cinnamon rolls sur le blog de Manue, j’avais toute confiance dans le bon déroulé de la chose. Il m’a juste fallu braver la pénurie de beurre pour en dénicher une motte (ci-mer le magasin bio ouvert le dimanche), et hop trois heures plus tard on se délectait de ces petites brioches automnales ! Beaucoup plus simples à réaliser que les kanelbullars nordiques, et tout aussi délicieuses ! Bonne dégustation et… happy Halloween ! 🎃

Pour 10 cinnamon rolls

Pour la brioche :

30 g de beurre

30 g de sucre

120 g de lait (j’ai utilisé un lait végétal riz-noisette)

1 pincée de sel

300 g de farine

10 g de levure fraîche de boulanger

1 oeuf

Pour la garniture :

1 c. à soupe de farine

1 c. à soupe de cannelle en poudre

80 g de cassonade

30 g de beurre

Pour le topping :

60 g de Philadelphia ou Saint-Morêt

50 g de sucre glace

1/2 gousse de vanille fendue et grattée

  1. Préparer la pâte à brioche : faire fondre le beurre dans le lait avec le sucre et le sel au micro-ondes. Pendant ce temps, verser la farine dans le bol de votre robot, y émietter la levure fraîche. Verser le mélange au lait PAS TROP CHAUD (sinon la levure meurt), puis casser l’oeuf dans le bol. Avec le crochet du robot, pétrir une petite dizaine de minutes, jusqu’à obtenir une pâte lisse et élastique. Laisser reposer une heure sous un torchon propre.
  2. Passé ce temps, fariner votre plan de travail. Déposer la boule de pâte à brioche, l’étaler au rouleau sur 1/2 cm d’épaisseur. Vous devez obtenir un rectangle.
  3. Préparer la garniture : mélanger la farine, la cannelle et le sucre. Faire fondre le beurre au micro-ondes. Etaler le beurre fondu avec un pinceau sur la pâte, et saupoudrer de la préparation à la cannelle. Rouler sur la longueur, en serrant assez. Couper le pâton obtenu en 9 morceaux égaux, et les placer à équidistance dans un moule carré. Laisser de nouveau pousser une heure.
  4. Préchauffer votre four à 180°C. Enfourner les roulés une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré.
  5. Pendant la cuisson, préparer le topping en mélangeant tous les ingrédients. Ajouter un peu de lait si la consistance est trop épaisse.
  6. Dès la sortie du four, verser le topping sur les cinnamon rolls, en répartissant bien le liquide. A dévorer sans plus tarder !

cinnamon rolls

cinnamon rolls

cinnamon rolls

cinnamon rolls

♡ CETTE RECETTE VOUS PLAÎT ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Nos 5 adresses de la rentrée à Paris

adresses Paris

Ca y est, les vacances de la Toussaint sont (déjà) là. Depuis la rentrée, on a profité d’un bel été indien pour sortir de notre cuisine et écumer les ruelles parisiennes pour partager avec vous nos plus belles découvertes. A la recherche de bonnes adresses pour emmener vos collègues déjeuner, votre amoureux/se à dîner ou dénicher les meilleures viennoiseries pour le goûter de vos enfants ? On a ce qu’il vous faut ! Au menu de ce mois d’octobre: une crêperie funky, des dim sum déjantés, un bout de Miami à Paris, un bar à cocktails de supernanas et une boulangerie régressive. Vous nous suivez ?

Bisou crêperie ❤❤❤♡♡

La crêperie rock’n’roll ! Ou comment twister la classique complète avec du beaufort et du comté, mettre de l’avocat ou du saumon sauce teriyaki dans une galette croustillante au sarrasin IGP Bretagne. Une jolie découverte, située dans le passage des Panoramas, dans le IIe arrondissement. Bizarrerie du lieu, le cidre y est servi dans de grands verres à pied – déroutant pour la bretonne habituée aux bolées. Le service est agréable, même si l’on est un peu à l’étroit sur la banquette du fond, collés à ses voisins. On reviendra tout de même pour l’originalité des recettes, la qualité des produits et parce qu’il faut se l’avouer, l’endroit est quand même beaucoup trop mignon. Allez, bisou, on a une crêpe au caramel beurre salé à terminer !

62 Passage des Panoramas, 75002 Paris.

Bisou crêperie

Combat ❤❤❤♡♡

Il vous faudra grimper la rue de Belleville pour découvrir ce bar à cocktails d’un nouveau genre. Derrière le comptoir, deux super nanas qui ont investi ce fourmillant quartier avec leurs créations qui ne manquent pas de pêche. On profite des derniers rayons du soleil du jour pour s’installer sur une petite terrasse et commander tranche de terrine de campagne signée Rodolphe Paquin (chef du Repaire de Cartouche), une assiette de bon frometon fermier, et le tout passe comme une lettre à la poste avec deux cocktails puissants et désaltérants. D’une part le « Cœur de glass » (l’esprit de Blondie règne décidément sur le blog depuis quelques temps) : gin Plymouth infusé aux pastilles La Vosgienne, vermouth Dolin Blanc, jus de pêche blanche et citron, sirop de sucre et bitters Peychaud’s (12 €). Le tout servi avec des feuilles d’eucalyptus, à casser en deux pour se laisser imprégner d’un vent de fraîcheur. Autre breuvage validé par vos aimables serviteurs, le « Cosmonaute », qui vous propulse sur la lune en un rien de temps avec son Amaro Rabarbaro Nardini, son trait de Chartreuse verte, le jus de citron, le tout allongé par de la ginger beer bio Luscombe (10 €). Santé !

63 rue de Belleville, 75019 Paris.

combat belleville

combat belleville

Le cocktail « Coeur de glass »

Yikou ❤❤♡♡♡

Vous connaissiez peut-être les dim sum, ces petites bouchées asiatiques cuites à la vapeur, joufflues et goûtues. Yikou les revisite « à la française », avec des associations comme celui à la crevette, poivre du Népal et biscuit rose de Reims, ou encore le « Naïnaï alpin » – raviole à la brousse des Alpes, champignons de Paris et yuzu. Le tout est servi dans de jolies boîtes à étages en bois, qu’il faut défaire une par une pour déguster les dim sum. Le cadre est sympa, coloré, on se sent bien chez Yikou. Les bouchées ont du goût, peut-être un peu trop parfois – on s’y perd. Le « bao burger« , au canard confit, est séduisant. Le pain à la vapeur est moelleux, quoiqu’un peu trop sucré. Côté dessert, on aime le gâteau au chocolat et thé vert, cuit à la vapeur. Une belle texture surprenante mais très intéressante ! La formule déjeuner à 13,50 € permet de goûter à plusieurs raviolis, à voir si les goûts valaient vraiment le coup pour revenir.

49 Rue de l’Aqueduc, 75010 Paris.

yikou paris 10 dim sum

yikou dim sum paris 10

Mamiche ❤❤❤❤♡

Rien de tel pour démarrer une journée du bon pied qu’une délicieuse viennoiserie, un palmier croustillant et sucré à souhait, ou une tranche de babka ultra-gourmande au chocolat. Quand le besoin s’en fait sentir, je passe donc chez Mamiche, nouvelle boulange du IXe, où tout est moelleux, fondant et sent bon le fait-maison. Gros coups de cœur pour le pain au chocolat (le vrai, pas la chocolatine) et ses pépites coulantes, la miche signature au goût de miel et la brioche dodue à la fleur d’oranger. Les prix sont plus que raisonnables, et à la maison on redemande des saveurs authentiques ! Retour en enfance garanti, et quand ce voyage en enfance est à 5 minutes du bureau, on dit OUI !

45 Rue Condorcet, 75009 Paris.

boulangerie mamiche

Wynwood ❤❤♡♡♡

Une cuisine haute en couleurs du café du matin au dîner, telle est l’ambition de Laure Maumus, la créatrice de Wynwood Paris, en référence au quartier de Miami. L’intérieur est chaleureux, on y prend une bière pour commencer, ou on opte pour un thé glacé si l’on est raisonnables. Notre coup de coeur va aux tacos au poulet pané (12 €), bien moelleux au coeur et croustillant sur les bords, et leur sauce épicée. Ose-t-on dire qu’on a craqué sur un cake au citron à partager en dessert, et que nous nous sommes régalés de ce dernier ? Je ne sais pas si nous irons jusque là…

61 Rue Charlot, 75003 Paris

wynwood paris

wynwood paris

♡ quelles sonT vos dernières adresses coup de coeur ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Migas tex-mex: l’ami du petit-déjeuner

migas

Migas, migas… derrière ce nom espagnol qui signifie « miettes » se cachent plusieurs recettes: en Espagne, et plus généralement dans la péninsule ibérique, c’est un plat composé de pain sec frotté avec de l’ail et de l’huile, de la viande, des légumes… en somme un joyeux mélange qui constituait auparavant un plat pour caler le ventre des paysans.

Dans le superbe ouvrage de Gwyneth Paltrow, « Tout est simple », j’ai découvert une autre sorte de migas, que l’on pourrait qualifier « à la tex-mex ». Le pain y est remplacé par de la tortilla, cuite avec des oeufs. Le petit-déj idéal pour soigner une gueule de bois, ou tout simplement prendre des forces pour affronter une journée chargée ! Recette, por favor !

Pour un bol de migas

1 tortilla de blé ou de maïs

1 gros oeuf

1/2 échalote

1/2 avocat

1 petit piment jalapeño

Du fromage frais

De la salsa de tomates, aux poivrons…

  1. Couper la tortilla en 8.
  2. Eplucher et laver l’échalote. La ciseler finement. La faire revenir dans une poêle à feu vif, dans une grosse cuillerée d’huile d’olive.
  3. Une fois l’échalote colorée, ajouter les morceaux de tortilla. Mélanger vivement.
  4. Casser l’oeuf dans la poêle, saler, poivrer, et touiller comme pour réaliser des oeufs brouillés. Eteindre le feu, couvrir.
  5. Trancher l’avocat en fines lamelles, idem pour le piment.
  6. Dresser: dans un grand bol, verser les tortillas à l’oeuf. Recouvrir de salsa de tomates, émietter du fromage sur le mélange. Déposer l’avocat, décorer de quelques lamelles de piment. Déguster chaud !

migas

migas

migas

♡ CETTE RECETTE VOUS PLAÎT ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Fondant au chocolat sans gluten Marlette

Fondant au chocolat

Qu’y a-t-il de plus classique qu’un fondant au chocolat ? Pas grand chose, me direz-vous, et comme pour chaque classique, des milliers de recettes existent. J’ai récemment testé deux nouvelles formules, toujours dans le but d’atteindre le Nirvana chocolaté. Premier essai: le gâteau au chocolat de Suzy Palatin, dont la recette figure dans l’encyclopédie gastronomique « On va déguster ». Fondant voire coulant, terriblement riche mais trop gourmand pour s’en passer. Deuxième essai: le fondant sans gluten Marlette, moins épais, plus fin dans tous les sens du terme… moins convaincant mais son petit goût d’enfance et la fleur de sel ajoutée à la recette font de lui un participant tout à fait honnête dans la quête du fondant parfait.

Pour un fondant

125g de chocolat noir

100g de sucre

3 oeufs

110g de beurre demi-sel

2 c. à soupe rases de Maïzena

1 bonne pincée de fleur de sel

  1. Faire fondre le chocolat avec le beurre dans une casserole, à feu doux. Ajouter le sucre, mélanger, puis incorporer la Maïzena.
  2. Retirer la casserole du feu, et laisser la préparation refroidir. Une fois refroidie, ajouter les jaunes d’oeufs.
  3. Monter les blancs en neige avec une pincée de sel, puis les incorporer délicatement à la pâte avec une cuillère en bois. Ajouter la fleur de sel. Mélanger.
  4. Préchauffer votre four à 180°C. Verser la pâte à fondant dans un moule – en silicone ou beurré et fariné. Cuire 20 minutes, le coeur du gâteau doit être encore presque liquide (personnellement je l’ai laissé un chouïa trop !!). Laisser entièrement refroidir avant de déguster.

Fondant au chocolat

Fondant au chocolat

♡ CETTE RECETTE VOUS PLAÎT ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

L’Aérosol, Paris 18ème

l'aérosol paris 18

L’Aérosol, nouveau spot branché où se réunissent chaque jour familles, amoureux, amis venus contempler les oeuvres de street art réalisées dans cet ancien entrepôt de la SNCF. Si vous cherchez un endroit dans le 18ème pour boire un verre, manger un hot dog et respirer la peinture fraîche – le tout en même temps, c’est qu’il faut vous rendre ! Le lieu est un peu excentré, mais ça fait du bien de s’aérer l’esprit hors de nos repaires chouchous, n’est-ce pas ?

A l’intérieur, un musée d’art urbain. Dehors, une buvette, des food trucks, mais surtout de grands murs où les visiteurs peuvent laisser leur trace. Au fur et à mesure de la journée, de nouvelles oeuvres fleurissent sur les murs de cet espace de 1200m2. Disons que comme cadre pour un apéro entre potes, on est bien entourés.

l'aérosol paris 18

Ici tout est recouvert de couleurs: les murs bien sûr, mais aussi le sol, les tables, les portes… et chaque oeuvre est éphémère: les flâneurs remplacent les fresques existantes par leurs créations.

l'aérosol paris 18

Côté food trucks, nous avons opté pour des hot-dogs de chez Richard’s Hot Dog (5 € environ). On arrose le tout avec une binche (rien d’exceptionnel de ce côte-là) et on se laisse tendrement bercer par le « pshhhhh » des bombes de peinture et le son des playlists crachées par les enceintes. A l’Aérosol, venez prendre votre envol !

l'aérosol paris 18

♡ CEtte ADRESSE VOUS a PLU ? QUELS SONT VOS ENDROITS FETICHES DANS le quartier ? SUIVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES bons plans ! ♡

 

Chich taouk, le poulet épicé et detox

chich taouk

Chich taouk, ou taouk chich. Derrière ce nom de plat aux consonances orientales se cache une recette libanaise simplissime, dont l’intérêt principal réside dans l’assaisonnement de la viande – du poulet. Epices, jus de citron, de l’ail, un filet d’huile d’olive, et c’est tout ! De quoi donner du goût à vos repas tout en mangeant sainement. La viande est tendre, moelleuse, et vous pouvez préparer le plat du jour pour le lendemain ou du matin pour le midi. Que demande le peuple ?

CHICH TAOUK Pour 2 personnes

2 blancs de poulet

Le jus d’1 citron jaune bio, non-traité

1 gousse d’ail

1 branche de thym

1 cc de piment doux

1 cc de cumin

1 cc de cannelle

1 dose de safran

huile d’olive

sel

  1. Préparer la marinade: verser le jus de citron dans un saladier, presser l’ail, laver et effeuiller le thym, mélanger le tout au citron. Ajouter les épices: piment doux, cumin, cannelle, safran, saler.
  2. Tailler les blancs de poulet en morceaux moyens. Les incorporer à la marinade, bien enrober la viande, filmer, et laisser quelques heures au frigo.
  3. Passé ce temps, remélanger la préparation, faire chauffer un peu d’huile dans une poêle, et y déposer la viande avec le reste de marinade. Cuire à feu moyen jusqu’à ce que les morceaux de poulet soient tendres et légèrement dorés. Vous pouvez également piquer les morceaux sur des brochettes en bois et les faire griller à la poêle, au grill ou au barbecue.
  4. Servir le chich taouk avec de la semoule ou du boulgour.

chich taouk

Chich taouk

Chich taouk

♡ CETTE RECETTE VOUS PLAÎT ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Gâteau aux pommes et au mascarpone

gâteau aux pommes

Ah, l’automne. Le froid qui vient chatouiller les mains et les pommettes en sortant de la maison au petit matin, la couette qui fait son grand retour, les tisanes brûlantes le soir… et cette envie de cuisiner des gâteaux moelleux et dorés, avec des fruits de saison. Comme ce gros gâteau aux pommes très léger, qui fond en bouche et dont on ne laisse pas une miette dans l’assiette.

Ah, l’automne. Vivement les soupes et le sapin !

pour un gâteau aux pommes

1 pomme bio

3 oeufs

250g de mascarpone

100g de cassonade

150g de farine

1 sachet de levure chimique

du sucre vanillé (maison si possible)

  1. Blanchir les oeufs avec la cassonade. Ajouter le mascarpone, bien battre pour l’incorporer.
  2. Verser la farine et la levure dans le mélange précédent.
  3.  A ce stade, vous pouvez parfumer la pâte, par exemple avec le zeste d’un citron ou une gousse de vanille fendue et grattée.
  4. Verser la pâte dans un moule en silicone, ou dans un moule beurré et fariné. Préchauffer votre four à 180°C.
  5. Laver la pomme, l’éplucher et la trancher finement. Répartir les tranches en rosace sur la pâte. Saupoudrer de sucre vanillé.
  6. Enfourner pour une cuisson à 180°C pendant une quarantaine de minutes. La pâte doit gonfler et dorer.
  7. Servir tiède avec une boule de glace, ou froid.

gâteau aux pommes

gâteau aux pommes

gâteaux aux pommes

♡ Et vous, quelles sont vos recettes chouchous pour l’automne ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM ♡

Blondie aux noix et au chocolat

blondie marlette

« Once I had a love, and it was a gaaaas… Soon turned out had a heart of glaaaass »

C’est donc avec cette chanson de Blondie que j’ai passé un moment en cuisine, à préparer un gâteau Marlette dont j’ai déniché la recette dans leur livre « La pâtisserie bio et gourmande« .

A l’origine il y a du café dans les ingrédients, je n’en ai pas mis. C’est une recette assez sucrée, un peu étouffe-chrétien, enfin ni plus ni moins qu’un brownie. J’ai beaucoup apprécié le goût très « brut » apporté par le rapadura (sucre de canne qui n’a été ni transformé, ni raffiné) et le miel, que j’avais en outre choisi très fleuri. Les noix apportent du croquant, et le chocolat de la douceur.

C’est un bon gâteau pour le goûter, ou pour le petit déjeuner (à condition de ne pas sucrer votre café ;)).

Pour 6 personnes

270g de sucre rapadura (en magasin ou épicerie bio)

12 cL de miel (à l’origine du sirop d’érable, faites selon le contenu de vos placards)

100g de beurre

2 oeufs

260g de farine

2 cc de levure

125g de noix: cerneaux de noix, noix de pécan…

180g de pépites de chocolat

  1. Dans une casserole, faire chauffer le rapadura, le miel et le beurre à feu doux. Laisser refroidir.
  2. Ajouter les oeufs un par un en mélangeant entre chaque.
  3. Tamiser au-dessus la farine et la levure, battre au fouet pour incorporer.
  4. Ajouter les noix et les pépites de chocolat. Mélanger.
  5. Répartir la pâte à blondie dans un moule carré, préalablement beurré et fariné.
  6. Cuire 30-35 minutes dans un four préchauffé à 170°C. Le coeur doit être sec, caramélisé, le dessus légèrement doré.

blondie marlette

blondie marlette

blondie marlette

♡ CETTE RECETTE VOUS PLAÎT ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Tartine aux figues, burrata, miel et jambon cru

tartine aux figues

Du pain de seigle qui commence à sécher dans le sac à pain, des figues qui traînent dans le frigo, et une belle burrata à côté qui me fait de l’oeil. Il est des recettes qui se conçoivent en deux minutes, se réalisent en trois et se dévorent en à peine plus de temps. Au départ, je ne pensais même pas partager cette tartine avec vous, mais elle a suscité beaucoup de réactions sur Instagram, alors voici comment reproduire dans votre cuisine cette petite tuerie de saison ! D’autant que c’est l’idéal pour constituer un repas complet après une soupe ou un velouté maison !

Pour 2 tartines

2 tranches de pain de seigle aux céréales (ou tout autre pain que vous appréciez)

2 figues

1/2 burrata (au lait cru, per favore !)

2 tranches de jambon cru (lui aussi)

du miel

du sel, du poivre, du thym

  1. Laver et trancher vos figues en fines lamelles. Les disposer sur une moitié de pain.
  2. Découper avec délicatesse la burrata, en tranches moyennes. Les déposer sur l’autre moitié du pain.
  3. Saler, poivrer, et surmonter d’un filet de miel. Saupoudrer de thym.
  4. Enrouler sur elle-même une tranche de jambon, la placer au coeur de votre tartine. Croquez !

tartine aux figues

tartine aux figues

tartine aux figues

♡ CETTE RECETTE VOUS PLAÎT ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Bo bun aux crevettes

bo bun crevettes

« Le meilleur bo bun de Paris ». C’est en ces termes que mon dégustateur préféré, fervent adorateur de cette spécialité vietnamienne, a qualifié mon premier bo bun 100% fait maison. C’est un plat que j’apprécie déguster moi aussi, il y a plusieurs enseignes qui en font de très bons à Paris, et pour l’instant je me contentais d’en acheter chez eux. Et puis pourquoi ne pas le réaliser soi-même, c’est peu coûteux une fois que vous avez acheté les ingrédients de base (sauce soja, nuoc nam, vinaigre de riz…), très sain et vous pouvez varier les plaisirs: boeuf, poulet, crevettes… 

Pour ma grande première, j’ai cuisiné un bo bun aux crevettes, ça m’a pris environ une quarantaine de minutes, soit pile le temps d’aller le chercher chez le commerçant (bon, la vaisselle à faire ensuite n’est pas incluse dans ce temps de préparation, certes…). Alors, on saute le pas ?

Pour 2 BO BUNS AUX CREVETTES

2 nids de vermicelles de riz

une vingtaine de petites crevettes

1 cuillère à soupe de sauce soja non sucrée

1 gousse d’ail hachée

1 cuillère à soupe d’huile de tournesol (ou de pépins de raisin…)

1/2 petit piment rouge finement haché

3 nems végétariens

1/2 carotte

une poignée de pousses de soja

2 poignées de feuilles de laitue

une poignée de cacahuètes

quelques feuilles de menthe

Pour la sauce (par personne)

1 cuillère à soupe de sauce nuoc nam

1 cuillère à soupe de cassonade

1 cuillère à soupe de jus de citron vert

2 cuillères à soupe de vinaigre de riz

3 cuillères à soupe d’eau

1 gousse d’ail hachée

du piment rouge finement haché (selon votre goût)

  1. Décortiquer les crevettes. Les faire mariner avec la sauce soja, l’ail, l’huile et le piment.
  2. Déposer les vermicelles de riz dans un grand saladier. Les couvrir d’eau chaude, laisser cuire 4 minutes, puis les égoutter.
  3. Préparer la sauce: dissoudre la cassonade dans l’eau, mélanger le tout au reste des ingrédients.
  4. Piler les cacahuètes. Laver et ciseler grossièrement la menthe et la coriandre. Laver, râper et couper en de très fins bâtonnets la carotte. Laver la laitue. Réserver le tout.
  5. Faire dorer les nems au four, ou dans une poêle avec un peu d’huile. Les couper au ciseau de manière à avoir des morceaux moyens.
  6. Faire revenir les crevettes dans une poêle avec leur marinade. Quand elles ont doré, rajouter les vermicelles de riz, et faire chauffer à feu très très doux.

♡ CETTE RECETTE VOUS PLAÎT ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡