Fêtes sans prise de tête: l’entrée

recette fêtes

Quoi de plus réconfortant, pendant les fêtes, entre l’apéritif et le plat de résistance qu’un doux velouté aux saveurs d’automne ? Si je suis totalement fan de cette recette, c’est parce que le résultat est goûteux, légèrement sucré et bien relevé. La texture est crémeuse, d’où l’importance de bien doser et de ne pas en servir trop à vos invités.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez y ajouter un ingrédient qui paraît incontournable pendant les fêtes: du foie gras. A parsemer en petits dés sur le dessus, avec les brisures de marron.

L’avantage c’est que cette recette vous demande très peu de préparation et seulement un mixeur. Et ce pour un résultat bluffant, qui fera sensation dans votre menu de fêtes.

Pour 4 personnes

400g de panais

une quinzaine de marrons précuits (en conserve)

75 cL de bouillon de légumes

20 cL de crème liquide

de la ciboulette et du pain pour décorer

recette fêtes

  1. Laver et éplucher le(s) panais. Le(s) tailler en fines rondelles. Déposer les morceaux dans une casserole, recouvrir du bouillon de légumes. Porter à ébullition. Baissez le feu et faites cuire une trentaine de minutes, en surveillant que le panais n’accroche pas .
  2. Mixer les morceaux de panais avec un peu de bouillon. Ajouter la crème, une dizaine de marrons, et remixer. Petit à petit, verser le reste du bouillon jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. Saler, poivrer, assaisonner à votre convenance.
  3. Servir le velouté dans de jolis bols, déposer un ou deux brins de ciboulette, quelques brisures de marron, et déguster !

recette fêtes

recette fêtes

♡ RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Mange des carottes, ça rend aimable !

Deux articles en deux semaines, mais que se passe-t-il iciiii ? On sent que les vacances sont presque là, et que le retour du soleil m’a donné envie de repasser derrière les fourneaux et derrière l’appareil photo. Le revers de la médaille c’est que c’est terminé les macarons, les muffins, les chocolats chauds, on fait désormais place aux salades, aux légumes à foison, aux fruits frais d’été ! Et ça n’est pas pour me déplaire, loin de là !!

Aujourd’hui ce n’est pas une mais deux recettes que je vais vous proposer, toutes les deux à base de carottes ! C’est un légume que j’ai appris à vraiment apprécier récemment, cru, cuit, en salade, râpé… Il s’agit donc d’un velouté léger comme une écume qui a un petit goût sucré, et de petits flans à la carotte et aux épices. Ce sont deux recettes assez lights qui pourront accompagner une salade, une viande froide, ou se suffire à eux-mêmes, à vous de voir !

Si vous avez d’autres recettes légères et gourmandes à base de carottes, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires 😉

Très bonne semaine à tous et à bientôt pour de nouvelles recettes !

Pour 4 personnes:

Pour le velouté (recette légèrement adaptée d’ici)

6 carottes

3 Kiri (qui rit qui rit qui riiit)

30 cL de lait

du sel, du poivre, du curry, de la noix de muscade

1. Laver et éplucher les carottes. Les couper en tronçons et les faire cuire 30mn dans de l’eau bouillante salée.

2. Garder une louche d’eau de cuisson. Mixer les carottes avec l’eau, ajouter le lait, les Kiri et assaisonner.

3. Mixer finement dans un blender, réchauffer et servir avec un peu de crème.

IMG_7873

IMG_7883

IMG_7890

Pour les flans:

4 oeufs

3 carottes, lavées et râpées

50g de Philadelphia

10 cL de lait

du cumin, du piment doux, de la noix de muscade râpée, du sel, du poivre

1. Battre les oeufs avec le fromage et le lait.

2. Ajouter les carottes, mélanger, puis assaisonner. Préchauffer le four à 180°C.

3. Remplir des empreintes en silicone de pâte, et enfourner 25 minutes. Servir de suite, ou réchauffer quelques minutes au four.

IMG_8005

IMG_8014

IMG_8019

Quand Yves Camdeborde rencontre Annabel Langbein…

… on obtient un délicieux repas automnal ! Au menu ? Un velouté au potimarron et ses bruschettas aux champignons et à la tomme ! L’idée m’est venue quand ma mère a ramené du marché un beau petit potimarron. Je me suis dit que rien ne rendrait l’automne plus agréable qu’un bon velouté ! Et je ne me suis pas trompée, on s’est régalés ! 😉 Si vous aussi vous voulez affronter l’automne avec gourmandise, voici ce dont vous aurez besoin:

Pour le velouté (inspiré d’une recette d’Yves Cambdeborde):

1 bon potimarron

1 échalote

1 cuillère à café de beurre

55 cL de lait (ou un peu plus, cela dépend de la texture finale que vous souhaitez obtenir)

10 cL de crème liquide

sel, poivre

Pour les bruschettas (selon une recette d’Annabel Langbein):

250g de champignons de Paris frais

1 baguette, tranches de pain de campagne…

1 cuillère à café de St-Morêt

Le zeste finement râpé d’1/2 citron

fleur de sel, poivre, tomme, ciboulette, huile d’olive

1. Battez-vous avec Éplucher votre potimarron, le couper en morceaux assez gros (pas la peine de faire des petits morceaux). Éplucher et ciseler l’échalote, la faire revenir à feu doux dans une cocotte avec le beurre. Quand elle commence à colorer, ajouter le potimarron et mouiller avec le lait. Laisser cuire sur feu moyen jusqu’à ce que les morceaux soient cuits (que vous puissiez les transpercer avec un couteau sans résistance), puis ajouter la crème liquide, et assaisonner. Pendant ce temps, préparer les bruschettas.

2. Préparer la bruschetta. Couper votre pain en tranches assez épaisses, badigeonner la mie d’huile d’olive. Laver, leur couper les pieds puis détailler en rondelles les champignons. Les faire revenir dans une poêle avec une bonne pincée de fleur de sel. Quand ils commencent à rendre du jus, ajouter la ciboulette, poivrer et parsemer les zestes de citron. Ajouter le Saint-Morêt hors du feu, et étaler les champignons sur le pain. Saupoudrer de la tomme fraîchement râpée sur le dessus. Enfourner 7-8 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

3. Quand il a un peu refroidi (ou avant si vous n’avez pas peur de vous brûler 🙂 ), mixer le contenu de la cocotte, allonger avec un peu de lait chaud si vous trouvez le velouté trop épais.

4. Servir sans attendre avec la bruschetta et régalez-vous 😉