Tagliatelles aux langoustines du marché de Talensac

tagliatelles langoustines

Les avantages d’être en couple avec un gourmet/and: ne manger que des bonnes choses, cuisiner ensemble, se délecter de petits plats au restaurant (et pas au KFC ou au kebab), toujours avoir un accompagnateur pour se rendre dans la dernière adresse à la mode.

Les désavantages d’être en couple avec un gourmet/and: ne jamais être d’accord sur la marche à suivre, car chacun a SA recette, et tu comprends il faut mettre du beurre dans les pâtes, non pas de sauce dans le tartare, et puis moins d’ail dans la vinaigrette…

Pour le coup, ces tagliatelles aux langoustines ont fait l’unanimité. De bonnes pâtes bien cuites, une sauce délicieusement onctueuse, relevée d’une pointe de muscade et de quelques feuilles de basilic qui vient délicatement parfumer le tout. Et puis des langoustines toutes fraîches achetées le matin-même au marché de Talensac, simplement cuites et décortiquées, puis revenues quelques secondes dans la sauce. A déguster avec une bonne bouteille de rouge ! Que demande le peuple ?

Pour 2 ASSIETTES DE TAGLIATELLES AUX LANGOUSTINES

 Une quinzaine de langoustines crues

250g de tagliatelles (fraîches, elles sont meilleures)

une brique de coulis de tomate

10 cL de crème fraîche

1 oignon

1 gousse d’ail

1 noix de muscade

quelques feuilles de basilic

sel, poivre

  1. Commencer par cuire les fruits de mer: faire bouillir une grande casserole d’eau, dans laquelle vous aurez jeté une grosse poignée de sel de mer. A ébullition, déposer les langoustines dans la casserole. Attendre qu’elles remontent à la surface, attendre encore une minute, puis débarrasser les langoustines dans une passoire. Les décortiquer.
  2. Préparer la sauce tomate: peler l’oignon et l’ail. Les hacher finement. Dans une poêle, faire revenir l’oignon et l’ail dans une grosse cuillère d’huile d’olive. Quand ils colorent, ajouter le coulis de tomate et la crème fraîche. Laisser mijoter à feu doux, puis ajouter quelques feuilles de basilic ciselé, râper un peu de noix de muscade, saler et poivrer. Goûter, rectifier l’assaisonnement, et réserver.
  3. Cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet. Les égoutter, et les répartir dans deux assiettes. Réchauffer la sauce, ajouter les langoustines décortiquées, faire revenir quelques secondes, puis napper les pâtes de sauce chaude. Décorer d’une ou deux feuilles de basilic, et servir sans plus attendre.

tagliatelles langoustines

♡ Cette recette vous plaît ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Instants nantais: balade photographique

Une balade sur les bords de Loire, à Nantes, et un peu plus loin, à l’ouest sur l’île de Noirmoutier, et au nord autour de La Baule. C’est parti pour un itinéraire photographique, à la découverte de jolis coins nantais et d’ailleurs !

Premier arrêt: Trentmoult ! Joli village de pêcheurs accessible en bateau (« Navibus« ), que vous empruntez depuis la gare maritime de Nantes, pour le prix d’un ticket de bus. Dix minutes plus tard, arrivée sur un coin de terre coloré et trèèèèèès calme. Au détour des ruelles bleu klein et rouge framboise, vous tomberez sur un chat qui fait la sieste, des enfants qui dévalent des collines ou des coins plus street art / underground. L’émerveillement est de tous les instants !

Trentemoult

Trentemoult, ancien village de pêcheurs à dix minutes en bateau de Nantes

trentemoult

Trentemoult, ancien village de pêcheurs à dix minutes en bateau de Nantes

Trentemoult

Trentemoult, ancien village de pêcheurs à dix minutes en bateau de Nantes

Hors de question de passer un week-end nantais sans goûter aux spécialités locales ! Au menu, galettes, pâtisseries de chocolatier et salon de thé cosy !

sugar blue café

Sugar Blue Café – 4 Rue de l’Arche Sèche, Nantes

Sugar Blue Café

Sugar Blue Café – 4 Rue de l’Arche Sèche, Nantes

Vincent Guerlais

Macaron framboise – yuzu de chez Vincent Guerlais – 11 rue Franklin, Nantes

le coin des crêpes

Le coin des crêpes – 2 Rue Armand Brossard, Nantes

Une fois que vous aurez fait le tour des spots nantais, cap sur l’ouest ! Vous pouvez vous rendre sur l’île de Noirmoutier en car, ou en voiture. Si vous optez pour la deuxième option, n’hésitez pas à emprunter le passage du Gois en basse marée: vous y découvrirez les joies de la pêche à pied.

bois de la chaise

Bois de la Chaise – Île de Noirmoutier

Bois de la Chaise

Bois de la Chaise – Île de Noirmoutier

Non loin de là, une jolie ville et son port agréable: Saint-Gilles-Croix-de-Vie ! Pour vous restaurer, je vous conseille le restaurant « Les Océanides » (2 Place du Marché), de très bons produits, des portions généreuses, et un excellent rapport qualité(quantité)-prix ! La présentation est un peu kitsch mais le goût est là !

Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Toujours dans l’optique de quitter Nantes, une balade le long de la « côte sauvage » s’impose ! On parle là de la partie guérandaise de la côte, qui comprend la presqu’île du Croisic, à savoir le Croisic, Batz-sur-Mer et le Pouliguen. Vous aurez peut-être la chance de tomber sur un fest-noz dans un village, d’admirer un concours de danses traditionnelles en vous sustentant d’une généreuse crêpe au caramel beurre salé ou d’un kouign amann.

Le Croisic

Le Croisic

Batz-Sur-Mer

Batz-Sur-Mer

Batz-Sur-Mer

Batz-Sur-Mer

♡ CES CLICHES NANTAIS VOUS ONT PLU ? RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Cityguide: un week-end à Nantes

Des copines, du soleil, et de gros fous rires. Voilà comment on pourrait résumer le dernier week-end d’août passé à Nantes. Un séjour organisé sur un coup de tête, qui a filé à toute vitesse. Heureusement, grâce à notre guide locale qui connaît la ville comme sa poche, nous avons fait le tour des lieux à voir, des restos sympas où se poser, et des endroits à visiter.

Nantes est une ville dynamique, vivante, en somme un lieu où je me vois bien poser mes valises un jour. Le dimanche, les rues sont calmes mais les passants se baladent entre les places, les passages et les cafés nantais.

Deux jours sont suffisants pour survoler la ville, capter l’ambiance, mais il faudra y retourner pour visiter Nantes plus en détails…

Vous retrouverez toutes les adresses à la fin de l’article, sur une carte !

A VOIR A NANTES

machines nantes

Les machines de l’île de Nantes sont une institution touristique depuis plusieurs années dans la ville. Qui n’a pas déjà vu des clichés de l’éléphant se baladant dans les rues nantaises ? Nous sommes tombées dessus par hasard, et avec la chaleur qu’il faisait (c’était encore l’été…), la fraîcheur procurée par l’impressionnant animal était bienvenue.

anneaux buren nantes

Non loin de là, sur les bords de Loire, les anneaux de Buren. De nuit, colorés, ils illuminent la ville.

manège nantes

Autre création du Voyage à Nantes le carrousel des Mondes Marins. Pour les amateurs de Jules Verne, assurément !

potager cantine nantes

Baby-foot, transats colorés, vue sur la Loire… la Cantine du Voyage à Nantes accueille petits et grands prendre un verre et manger un bout !

cathedrale

Petit détour obligatoire pour admirer l’imposante façade de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul… Puis prendre quelques minutes pour monter sur les remparts du château des Ducs de Bretagne.

chateau ducs de bretagne

chateau ducs de bretagne

BIEN MANGER A NANTES

img_8296

L’adresse qui me paraissait incontournable à Nantes, c’était assurément L’Epicerie. Depuis des années, je voyais des photos de leurs alléchantes tartines sur l’Instagram de Pauline. Grosse régalade au programme, avec des recettes gourmandes comme saumon, raifort et câpres, ou tomates, mozzarella, pesto.

img_8297

Le soir, destination crêperie, et une petite pépite en plein centre-ville: la cantine du Curé ! Des galettes bien garnies, des crêpes succulentes, un cidre artisanal à tomber par terre… On recommande !

cantine du curé nantes

OU BOIRE UN VERRE A NANTES ?

Les bars sont légion à Nantes. Toutefois, pour prendre de la hauteur, et déguster des cocktails avec une vue panoramique sur la ville, cap sur Le Nid, situé au 32ème étage de la tour de Bretagne.

OU SHOPPER A NANTES ?

Des livres du sol au plafond, une variété d’ouvrages impressionnante, un aménagement clair et une douce odeur de pages imprimées… Bienvenue à la librairie Coiffard, créée en 1919. Le temps à l’intérieur semble figé, l’ambiance est studieuse, et on se voit mal ressortir de cette bibliothèque géante en bois sans rien acheter…

Le printemps de Marnie, également située en centre-ville, est une boutique d’accessoires et de décoration. Petits bijoux de créateurs côtoient sacs amusants, cartes rigolotes et objets de décoration divers et variés… Là encore, difficile de ressortir de cette caverne d’Ali Baba les mains vides !

Pour du shopping plus groupé, n’hésitez pas à faire un tour du côté du passage Pommeray, où nous avons fait l’ouverture de la boutique de Sostrene Grene, dernier magasin de la galerie.

♡ Retrouvez le blog sur FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM pour ne rien rater des nouvelles publications !