Les petits princes, Suresnes: copieux et délicat

Les petits princes, petite pépite découverte la semaine dernière au milieu d’une zone de bureaux à Suresnes. Aux commandes de ce restaurant tout neuf, le chef Rémy Danthez. En salle, Arnaud Duhem, grand nom de l’univers hôtelier, passé notamment par l’hôtel Costes, le Martinez, ou encore le Shangri-La à Paris.

Le midi, toutes les tables sont prises, « on est complet plusieurs jours à l’avance », nous apprend-t-on. De l’utilité de réserver en amont. Une fois le précieux sésame obtenu, on pousse les portes de la petite salle aux murs bruts. Seul bémol: la taille des tables, et l’écart entre celles-ci, trop resserré. On se sent un peu à l’étroit pour débuter le repas. Bientôt, le sous-sol deviendra un nouvel espace de restauration en soirée, privatisable, pour les groupes.

Au-dessus de nos têtes trône une aile d’avion, comme une promesse de légèreté pour le premier round de la carte. Au menu, soupe de poireaux et épinards qui vient faire fondre une quenelle de chèvre aux fruits secs. De petits oignons frits viennent relever le tout, ça croustille, on adore.

IMG_9158

Autre entrée proposée, une terrine copieusement servie, pas trop grasse, bien goûteuse. Rien à redire. D’autant que le pain servi à table est un vrai régal: une mie fondante, une croûte croustillante, c’est un vrai régal. La bonne surprise ? Il est livré chaque matin par Frédéric Lalos, meilleur ouvrier de France.

IMG_9157

Et la gourmandise se confirme au moment du plat: au choix, un parmentier de joue de boeuf, ou merlu, orechiette aux coquillages (mes pâtes préférées !), et jus de chlorophylle. Le poisson est bien cuit, les saveurs sont équilibrées, les pâtes pas assez fermes. Dans la bouche, c’est délicat, ça sent la mer mais pas trop…

IMG_9160

IMG_9161

Le clou du repas: je commande la mousse au chocolat. Vous savez ma passion pour le corsé, le chocolat qui a du caractère. J’ai donc logiquement été déçue par cette mousse plutôt sucrée, qui plaît sûrement au plus grand nombre, mais qui ne m’a pas laissé un souvenir indélébile. En revanche, mes aïeux !! Le riz au lait de la maison, surmonté de fruits secs, et sa généreuse sauce au caramel, CA je m’en souviendrai. Ironie du sort, je n’aime pas le riz au lait en temps normal. Mais je me suis laissée tenter, car le spécialiste de la recette a tranché: « sublime » ! Rien que ça.

Il faut chercher un peu de place dans son estomac pour se régaler des cannelés maison apportés avec le café. Une douce attention qui clôture un repas sans fausse note ! Pas de fausse note non plus du côté de l’addition, 22 euros pour la formule entrée-plat ou plat-dessert, 29 euros pour la totale. Qui dit mieux ?

IMG_9165

IMG_9167

INFOrmationS pratiques

LES petits princes

26 rue du Val d’Or, 92 150 SURESNES, ouvert tous les jours sauf le samedi midi, le dimanche et le lundi soir.

♡ RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR PLUS DE BONNES ADRESSES ! ♡

2 réflexions sur “Les petits princes, Suresnes: copieux et délicat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *