Lunchbox n°1: salade quinoa, mâche et courgettes au curry

Image 2

Trois ans dans le même lycée, c’est aussi trois ans dans le même quartier, et donc trois ans à manger les sandwichs de la boulangerie d’en face (qui sont très bons, cela dit). Trois ans, j’exagère un peu, car la première année je mangeais à la cantine. Mais suite à un changement de chef, le rapport qualité/prix devenait vraiment très moyen, et j’ai préféré ne pas m’y réinscrire.

Néanmoins, le fait est que les sandwichs, peu importe s’ils sont bons ou non, on s’en lasse vite. Depuis quelques mois, je prépare donc, plusieurs fois par semaine, mes repas moi-même. Parfois, c’est un simple sandwich avec ce que j’ai dans le frigo, mais d’autres fois, je prends le temps de me faire des petites salades. Victoria a partagé un article au sujet des lunchboxes qui m’a fait penser que ça vous intéresserait peut-être aussi, alors voilà une idée de recette toute simple, très saine et bien nourrissante, et qui se prépare rapidement. Pour l’accompagner et ainsi vous concocter un repas équilibré, je vous propose de l’accommoder d’un fruit et d’une compote ou d’un yaourt, et pourquoi pas ne terminer par un thé, surtout l’hiver pour se réchauffer ? En ce moment, je suis complètement accro au thé à la menthe intense de chez Lipton, qui me rappelle un peu mon voyage au Maroc

Pour une personne: du quinoa 1/2 courgette du curry 2 poignées de mâche une tranche de comté Pour la vinaigrette (il vous en faudra deux cuillères à soupe):

1/2 cc de moutarde

2 cc de vinaigre de framboise

4 cc d’huile d’olive

1. Cuire le quinoa 12 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée.

2. Pendant ce temps, tailler la demie courgette en tout petit dés, que vous ferez revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Saler, poivrer, et ajouter 1 cc de curry. Laisser bien dorer. Couper le compté en petits dés. Laver la mâche, et la ciseler assez finement (c’est plus facile à manger, et plus « classe » accessoirement).

3. Préparer la vinaigrette: dans un petit bol, mélanger la moutarde, le vinaigre et l’huile en émulsionnant rapidement avec une cuillère.

4. Egoutter le quinoa, le laisser refroidir, de même que les courgettes. Tout mélanger, assaisonner de deux cuillérées de vinaigrette et verser le tout dans une boîte étanche. Conserver au frais.

Et vous, quelles sont vos recettes maison pour bien manger au travail / à l’école ? Ce type d’article vous a-t-il plu ?

Image 1

Image 2

Mange des carottes, ça rend aimable !

Deux articles en deux semaines, mais que se passe-t-il iciiii ? On sent que les vacances sont presque là, et que le retour du soleil m’a donné envie de repasser derrière les fourneaux et derrière l’appareil photo. Le revers de la médaille c’est que c’est terminé les macarons, les muffins, les chocolats chauds, on fait désormais place aux salades, aux légumes à foison, aux fruits frais d’été ! Et ça n’est pas pour me déplaire, loin de là !!

Aujourd’hui ce n’est pas une mais deux recettes que je vais vous proposer, toutes les deux à base de carottes ! C’est un légume que j’ai appris à vraiment apprécier récemment, cru, cuit, en salade, râpé… Il s’agit donc d’un velouté léger comme une écume qui a un petit goût sucré, et de petits flans à la carotte et aux épices. Ce sont deux recettes assez lights qui pourront accompagner une salade, une viande froide, ou se suffire à eux-mêmes, à vous de voir !

Si vous avez d’autres recettes légères et gourmandes à base de carottes, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires 😉

Très bonne semaine à tous et à bientôt pour de nouvelles recettes !

Pour 4 personnes:

Pour le velouté (recette légèrement adaptée d’ici)

6 carottes

3 Kiri (qui rit qui rit qui riiit)

30 cL de lait

du sel, du poivre, du curry, de la noix de muscade

1. Laver et éplucher les carottes. Les couper en tronçons et les faire cuire 30mn dans de l’eau bouillante salée.

2. Garder une louche d’eau de cuisson. Mixer les carottes avec l’eau, ajouter le lait, les Kiri et assaisonner.

3. Mixer finement dans un blender, réchauffer et servir avec un peu de crème.

IMG_7873

IMG_7883

IMG_7890

Pour les flans:

4 oeufs

3 carottes, lavées et râpées

50g de Philadelphia

10 cL de lait

du cumin, du piment doux, de la noix de muscade râpée, du sel, du poivre

1. Battre les oeufs avec le fromage et le lait.

2. Ajouter les carottes, mélanger, puis assaisonner. Préchauffer le four à 180°C.

3. Remplir des empreintes en silicone de pâte, et enfourner 25 minutes. Servir de suite, ou réchauffer quelques minutes au four.

IMG_8005

IMG_8014

IMG_8019

Salade roquette/roquefort, toast pain d’épices/poire

IMG_7523

Plus d’un mois que je n’étais pas passée par ici… pas par manque de volonté mais par manque de temps et de motivation, je l’avoue. Mais les vacances sont enfin arrivées et j’ai pu dès ce week-end me remettre aux fourneaux et préparer quelques recettes qui étaient sur ma to-do list depuis un moment. Aujourd’hui je vous livre la « recette » d’une petite salade que j’ai réalisée samedi et qui a été assez appréciée. C’est frais, fruité, parfait avec le soleil qui décide enfin de repointer le bout de son nez. Cette salade est très rapide à réaliser, et tout autant à déguster !

Pour 4 personnes:

4 tranches de pain d’épices (maison c’est meilleur, mais sinon il y en a de très bons dans le commerce)

1 poire

Une belle tranche de roquefort

roquette

pignons de pin

huile d’olive, vinaigre de framboises, sel, poivre, piment d’Espelette

1. Commencer par préparer les toasts: laver et peler la poire. Enlever le trognon, et couper la poire en fines lamelles. Faire revenir une lichette de beurre dans une poêle, et y faire revenir les poires. Commencer sur feu vif, puis baisser le feu, et saupoudrer les poires d’une cuillère à café de cassonade. Assaisonner avec du piment d’Espelette, du sel et du poivre. Quand elles colorent, retirer du feu et réserver. Faire revenir les tranches de pain d’épices dans la même poêle, pour qu’ils s’imbibent du jus de cuisson.

2. Laver et essorer la roquette. Dans un saladier, mélanger la roquette avec les pignons de pin, le roquefort coupé en dés et assaisonner avec deux cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe de vinaigre de framboises. Saler, poivrer et réserver.

3. Dresser: sur le pain d’épices, disposer les lamelles de poire. Dresser un peu de salade à côté, et déguster immédiatement.

IMG_7508 IMG_7512 IMG_7515 IMG_7520 IMG_7525

Galettes de quinoa au pesto rosso

Je ne sais pas vous, mais moi, je fais toujours de trop grosses quantités pour tout… J’ai un peu tendance à vivre dans l’excès, je l’avoue, et si parfois, ça régale bien les gourmands à la maison, dans d’autres cas on se retrouve avec des restes plein le frigo dont on ne sait pas quoi faire. Personnellement, je déteste jeter, question de principes, et donc je m’arrange toujours à donner une seconde vie aux aliments déjà cuits etc. Quand j’ai vu cette recette de galettes chez Audrey, je l’ai tout de suite imprimée, et presque aussitôt réalisée ! C’est assez rapide à faire, c’est diététique (et ça, c’est toujours bon à prendre !), et on a bien aimé à la maison ! Ça se marie très bien avec du poisson, mais vous pouvez aussi les déguster avec une salade, ou avec un rôti, du jambon etc. Je tenterais même bien avec du caviar d’aubergine, ou ce genre de choses ! Ça doit être sympa, non ? Bonne semaine les gourmands, et à lundi prochain pour une nouvelle recette ! D’ici là, vous pouvez rejoindre me pages Twitter, Hellocoton et Instagram ! 🙂

Lire la suite

Quand Yves Camdeborde rencontre Annabel Langbein…

… on obtient un délicieux repas automnal ! Au menu ? Un velouté au potimarron et ses bruschettas aux champignons et à la tomme ! L’idée m’est venue quand ma mère a ramené du marché un beau petit potimarron. Je me suis dit que rien ne rendrait l’automne plus agréable qu’un bon velouté ! Et je ne me suis pas trompée, on s’est régalés ! 😉 Si vous aussi vous voulez affronter l’automne avec gourmandise, voici ce dont vous aurez besoin:

Pour le velouté (inspiré d’une recette d’Yves Cambdeborde):

1 bon potimarron

1 échalote

1 cuillère à café de beurre

55 cL de lait (ou un peu plus, cela dépend de la texture finale que vous souhaitez obtenir)

10 cL de crème liquide

sel, poivre

Pour les bruschettas (selon une recette d’Annabel Langbein):

250g de champignons de Paris frais

1 baguette, tranches de pain de campagne…

1 cuillère à café de St-Morêt

Le zeste finement râpé d’1/2 citron

fleur de sel, poivre, tomme, ciboulette, huile d’olive

1. Battez-vous avec Éplucher votre potimarron, le couper en morceaux assez gros (pas la peine de faire des petits morceaux). Éplucher et ciseler l’échalote, la faire revenir à feu doux dans une cocotte avec le beurre. Quand elle commence à colorer, ajouter le potimarron et mouiller avec le lait. Laisser cuire sur feu moyen jusqu’à ce que les morceaux soient cuits (que vous puissiez les transpercer avec un couteau sans résistance), puis ajouter la crème liquide, et assaisonner. Pendant ce temps, préparer les bruschettas.

2. Préparer la bruschetta. Couper votre pain en tranches assez épaisses, badigeonner la mie d’huile d’olive. Laver, leur couper les pieds puis détailler en rondelles les champignons. Les faire revenir dans une poêle avec une bonne pincée de fleur de sel. Quand ils commencent à rendre du jus, ajouter la ciboulette, poivrer et parsemer les zestes de citron. Ajouter le Saint-Morêt hors du feu, et étaler les champignons sur le pain. Saupoudrer de la tomme fraîchement râpée sur le dessus. Enfourner 7-8 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

3. Quand il a un peu refroidi (ou avant si vous n’avez pas peur de vous brûler 🙂 ), mixer le contenu de la cocotte, allonger avec un peu de lait chaud si vous trouvez le velouté trop épais.

4. Servir sans attendre avec la bruschetta et régalez-vous 😉

Oeuf cocotte aux carottes tout vapeur

Il y a quelques jours nous avons acheté un cuit-vapeur, et j’ai eu l’occasion de le tester cette semaine avec cette petite recette simple comme tout, et qui nous a régalés ! Elle est idéale pour utiliser  des restes de purée de carottes ou des carottes en rab dont vous ne savez que faire ! Avec ma recette, je participe au KKVKVK organisé par Nana sur le thème des œufs cocottes !

Pour 4 ramequins:

4 œufs

250 g de carottes (j’ai pris des jaunes, des violettes et des oranges !)

2 cuillères à soupe de crème fraîche

1 cuillère à café de curcuma

du pain de mie aux céréales et du beurre pour faire des mouillettes 😀

1. Laver, éplucher et relaver les carottes, puis les couper en rondelles. Les faire cuire à la vapeur 20 minutes. Les mixer avec la crème, le curcuma, du sel et du poivre, selon vos goûts (vous pouvez également ajouter des herbes ou d’autres épices)

2. Répartir la purée de carottes dans les ramequins, casser délicatement un œuf au-dessus de chaque ramequin. Donner un tour de moulin à poivre et parsemer une pincée de sel sur les œufs.

3. Faire cuire 15 minutes à la vapeur (si vous voulez le jaune à moitié cuit), sinon plus.

4. Griller le pain au grille-pain, le beurrer, le couper en lamelles et servir avec les cocottes !

Régalez-vous !! Encore merci à vous, vous êtes de plus en plus nombreux à passer et ça me fait très plaisir 🙂 A bientôt pour de nouvelles gourmandises 🙂

Cannellonis aux épinards & à la ricotta

J’ai pendant longtemps détesté les épinards, surtout les surgelés, qui me rappelaient les plats de la cantine, mais depuis quelques temps, je commence à les apprécier de plus en plus. Ces cannellonis sont une bonne manière de montrer que, bien cuisinés, tous les aliments peuvent ainsi devenir « bons » à nos yeux. C’est une recette plutôt rapide, un plat simple mais plein de saveurs ! Pour la réaliser, vous aurez besoin de:

250g de ricotta

400g d’épinards surgelés (vous pouvez aussi utiliser des épinards frais, votre plat n’en serait que meilleur)

1/2 gousse d’ail

1/2 oignon

20g de parmesan

14 canellonis

50g de beurre

30g de farine

50g de lait

une poignée de gruyère râpé

1. Faire revenir l’ail et l’oignon finement émincés dans un peu de beurre. Quand ils colorent, ajouter les épinards et faire cuire sur feu vif pendant une dizaine de minutes. Assaisonner de sel et de poivre puis ajouter la ricotta.

2. Pendant ce temps, préparer la béchamel: faire fondre le beurre dans une casserole. Ajouter la farine tamisée, bien fouetter, puis ajouter le lait petit à petit. Faire épaissir sur feu doux jusqu’à ce que la crème bouillonne. Assaisonner et incorporer le gruyère.

3. Préchauffer le four à 195°C.

4. Remplir une poche à douille de la préparation, en garnir les cannellonis. Verser un peu de béchamel dans le fond d’un moule à gratin, y déposer les cannellonis. Les recouvrir de béchamel et saupoudrer de parmesan. Enfourner pour 30 minutes, jusqu’à ce que le dessus colore bien.

Il ne vous reste plus qu’à déguster ! 🙂

Bon lundi, on se retrouve très vite pour un nouvel article !!