Muffins tout chocolat et framboises

muffins choco framboise

Croquez dans un de ces muffins, et c’est tout le corsé du cacao qui rencontre l’acidité de la framboise… Une recette peu sucrée, super simple à préparer pour un goûter express ou un petit-déjeuner gourmand ! Je l’ai dénichée dans le petit livre « Super food », chez Marabout. Plein d’autres plats me font de l’oeil, comme celle du bol asiatique au saumon !

Le résultat est moelleux, assez peu sucré, bien équilibré. Un vrai petit nuage de réconfort, idéal à emporter pour les pique-nique printaniers !

Pour 12 muffins

18 cL de « soja vanille » (ou lait de soja)

8 cL d’huile de tournesol

1 gros oeuf

140g de sucre en poudre

160g de farine

30g de cacao en poudre

2 cuillères à soupe de noisettes en poudre

1/2 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

36 framboises

pépites de chocolat.

  1. Préchauffer votre four à 180°C.
  2. Mélanger le soja vanille, l’huile et l’oeuf dans un saladier.
  3. Dans un autre récipient, mélanger la farine, la levure, le sucre, les noisettes en poudre, le cacao et le sel. Ajouter les pépites.
  4. Verser la préparation liquide dans les poudres, donner deux trois coups de cuillère en bois.
  5. Disposer des caissettes en papier dans des moules à muffins. Verser de la pâte à muffins jusqu’aux 2/3 de la caissette. Poser trois framboises sur le dessus de chaque gâteau, et enfourner une vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils gonflent légèrement. Vérifier la cuisson en plantant une lame de couteau au coeur: elle doit ressortir sèche.

muffins choco framboise

muffins choco framboise

Cookies graines et chocolat de Mokonuts

cookies mokonuts

Ma quête des cookies parfaits avait presque été atteinte. Et puis, la lassitude: pas assez épais, un peu trop sucrés, trop moelleux: notre idylle a fini de se terminer lorsque j’ai croqué mon premier bout de cookie réalisé selon la recette de chez Mokonuts. C’est Moko Hirayama, l’ex-pâtissière de chez Yam’Tcha, qui l’a conçue.

J’ai déniché cette pépite dans le superbe livre de Raphaële Marchal, « A la folie ». Un appel à la gourmandise, où chaque page tournée crie « mange-moi ».

Alors dans cette recette, il y a des flocons d’avoine, les graines que vous voulez – j’ai mis des graines de courge, j’en mets partout, et des bâtonnets d’amandes caramélisées parce que la vie toussa toussa, et des gros morceaux de chocolat bien noir, bien corsé.

Pour une quinzaine de gros cookies

80g de flocons d’avoine

90g de mélange de graines

125g de farine

8g de levure chimique

2g de sel

115g de beurre ramolli

130g de sucre en poudre

1 oeuf

150g de chocolat noir en morceaux

  1. Préchauffer votre four à 180°C.
  2. Mélanger dans un saladier les flocons d’avoine, les graines, la farine, la levure et le sel.
  3. Dans un second saladier, battre le beurre avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajouter l’oeuf et bien mélanger.
  4. Intégrer le saladier n°2 au contenu du saladier n°1.
  5. Avec un gros couteau, couper le chocolat en « chunks ». Les ajouter à la pâte.
  6. Prélever des boules de pâte à l’aide d’une cuillère à glace, et former les cookies sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Aplatir légèrement. Enfourner 12 minutes. Laisser refroidir complètement avant de les décoller.
  7. C R O Q U E R.

cookies mokonuts

cookies mokonuts

cookies mokonuts

♡ RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Macarons bicolores vanille fruits rouges

macarons bicolores

La Saint-Valentin, ce moment cucu kitsch un brin énervant, peut aussi rimer avec l’envie de faire plaisir et de se faire plaisir. Quoi de mieux que de jolis macarons bicolores pour offrir à son / sa dulcinée(e), ou à des proches ? Un peu plus compliqués à réaliser que de simples macarons, mais tellement plus visuels ! A l’intérieur, une délicate ganache à la vanille, qui renferme un coeur de fruits rouges.

POUR Vingt macarons vanille – fruits rouges

Pour les coques bicolores: 2 blancs d’oeuf, séparés des jaunes depuis 2-3 jours, et revenus à température ambiante, 140g de sucre glace, 80g de poudre d’amandes, 20g de sucre en poudre, colorant en poudre rose

Pour la ganache (recette de Pierre Hermé): 75g de chocolat blanc, 65g de crème fraîche épaisse, une gousse de vanille fendue et grattée

Pour la gelée de fruits rouges: 200g de coulis de framboises, 50g de sucre, deux feuilles de gélatine (4g)

  1. Pour la pâte à macarons, suivre la recette par ici. Séparer la pâte en deux après le macaronnage. Incorporer une pointe de colorant en poudre rose dans la moitié de la pâte. Remplir deux poches à douille avec chaque pâte, couper les pointes. Regrouper les deux poches dans une grande poche non percée, munie d’une douille lisse. Couper le bout de la poche, et dresser comme pour des macarons classiques.
  2. Pour la ganache: faire bouillir la crème avec les grains et les gousses de vanille. Laisser infuser 15 minutes. Faire fondre le chocolat blanc au micro-ondes 1 minute par impulsions, et l’ajouter à la crème. Conserver au frais
  3. Pour la gelée: ramollir la gélatine dans de l’eau froide. Chauffer le coulis et le sucre, incorporer la gélatine, laisser refroidir. Couler la préparation dans un moule rectangulaire. Placer au congélateur pendant deux heures. Découper la gelée en petits carrés de 1cm x 1cm.
  4. Monter les macarons: garnir les macarons de ganache vanille. Déposer un carré de gelée de fruits rouges sur une coque, fermer le macaron avec une deuxième coque. Laisser reposer les macarons un ou deux jours au frigo. Les sortir une heure avant de servir.

img_8901

macarons bicolores

macarons bicolores

macarons bicolores

macarons bicolores

macarons bicolores

♡ RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE PAS RATER des nouvelles recettes ! ♡

Kanelbullars, brioches suédoises à la cannelle

kanelbullar

Fika. Non, ce n’est pas le nom d’un Pokemon dernière génération, mais le petit nom que les Suédois donnent à leur pause café. C’est là-bas, dans la contrée nordique de Stockholm, que j’ai découvert le kanelbullar, cette brioche roulée à la cannelle, beurrée et sucrée à souhait. De quoi tenir au corps quand il fait froid dehors et se remonter le moral quand le temps est maussade.

Ce week-end, je me suis donc lancée dans la réalisation de kanelbullars maison. Rien de bien compliqué, on parle d’une pâte à brioche rapidement faisable si comme moi vous avez un robot… et puis, le lendemain, on garnit la pâte, on roule les brioches… on met le tout au four, et on laisse son home sweet home s’imprégner de la douce odeur de cannelle et de pâtisserie chaude

Alors si vous aussi avez envie de vous faire plaisir avec ces gourmandises aux saveurs épicées… voici la marche à suivre !

Pour une quarantaine de kanelbullars

(Recette de Meg&Cook)

La pâte: 530g de farine, 70g de sucre en poudre, une cuillère à café de cannelle moulue, du sel, 16g de levure de boulanger fraîche, 190g de lait, 3 oeufs, 200g de beurre à T° ambiante

La garniture: 250g de beurre, 170g de sucre en poudre, 3 cuillères à soupe de cannelle moulue, une petite cuillère de cardamome

Le sirop: 50g de sucre en poudre, 50g d’eau

La finition: un oeuf battu

  1. J-1: préparer la pâte. Délayer la levure fraîche dans le lait tiède. Dans le bol de votre robot, verser la farine, le sucre, la cannelle, et un peu de sel. Faire un puits, verser le lait, puis les oeufs. Avec le fouet plat de votre robot, battre la pâte pendant dix minutes. Elle doit être lisse et se détacher des parois. Pendant ce temps, couper le beurre en petits morceaux. Il doit être assez mou. L’incorporer à la pâte. Changer de fouet, passer au pétrisseur. Laisser tourner quelques minutes jusqu’à ce que le beurre ait été assimilé. Faire une boule, la déposer dans un saladier. Couvrir, et laisser une nuit au frigo.
  2. Jour J: préparer la garniture. Réduire le beurre en pommade. Ajouter le sucre et les épices. Réserver.
  3. Diviser la boule de pâte en deux. Fariner votre plan de travail, déposer une moitié de pâte. Etaler avec un rouleau à pâtisserie, de façon à former un rectangle, assez fin. Avec un couteau lisse, tartiner une fine couche de beurre de cannelle sur toute la surface de la pâte. Plier la pâte en trois, en ramenant une partie vers le centre, puis en recouvrant la partie doublée de l’autre. Faire pareil avec la seconde moitié de pâte.
  4. Dresser: avec une roulette à pizza, découper des bandes de pâte, puis les entortiller sur elles-mêmes. Faire un noeud, avec l’extrémité sous la pâte. Déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Badigeonner les kanelbullars d’un oeuf battu, saupoudrer de sucre perlé… Cuire une bonne quinzaine de minutes à 180°C. Les kanelbullars doivent être dorés.
  5. A la sortie du four, badigeonner les brioches d’un sirop (eau et sucre portés à ébullition) chaud. Déguster les kanelbullars avec un thé aux épices… fermer les yeux et s’imaginer ailleurs…

img_9032

img_9035

img_9038 `img_9045

img_9049

img_9058

img_9066

♡ RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Fêtes sans prise de tête: les mignardises

recette fêtes

Lors de mon séjour à Lille, il y a quelques semaines, j’ai enfin pu goûter aux Merveilleux de Fred. Il s’agit d’un dessert à base de meringue et de crème chantilly, décliné dans plusieurs parfums.  J’ai tout de suite su que je voulais en refaire, et l’occasion d’un repas de fêtes est idéale.

Etant particulièrement fan de la saveur pralinée, j’ai choisi de réaliser une chantilly avec la préparation amandes et noisettes de l’Atelier du Chocolat, envoyée par la marque.

Pour cette recette j’ai confectionné mes meringues, mais vous pouvez les commander chez votre pâtissier. L’ensemble est léger, gourmand, idéal pour clore un repas de fêtes.

recette fêtes

Pour une vingtaine de merveilleux

3 blancs d’oeuf

150g de sucre en poudre

une cuillère à soupe de praliné

20 cL de crème liquide entière

100g de chocolat blanc

  1. (Sans four, passer cette étape et appeler votre pâtissier préféré) Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Ajouter le sucre en poudre, et continuer de battre quelques secondes. A l’aide d’une poche à douille munie d’une douille lisse, ou d’une cuillère, dresser de petits tas meringues sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Cuire 1h30 à 110°C.
  2. Mettre la crème liquide dans un bol. Le placer avec votre batteur au congélateur (ou au frigo). Quand le tout est bien froid, monter la chantilly avec le praliné. Garder au frais.
  3. Pendant que la meringue cuit, râper du chocolat blanc de manière grossière au-dessus d’une assiette.
  4. Dresser: tremper le dessous d’une meringue dans la chantilly, la poser en appuyant sur une deuxième meringue. Tremper le tout dans le bol de chantilly, ôter l’excédent, et rouler dans le chocolat blanc. Et tadaaaaa !! Bien conserver au frais et sortir pour le café.

recette fêtes

recette fêtes

recette fêtes

recette fêtes

♡ RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! ♡

Halloween: la recette du cimetière hanté

halloween cimetière

Halloween n’est généralement pas une fête qui m’inspire, culinairement parlant. Je vous ai bien proposé des cupcakes ou des sablés toiles d’araignée, mais ça s’arrête là. Or, en comatant devant regardant le meilleur pâtissier l’autre soir, j’ai eu envie de laisser aller ma créativité en préparant un petit quelque chose pour cette fête un peu délaissée en France.

J’ai eu l’idée de réaliser des tombes, notamment car j’avais acheté chez Mora des petits os ensanglantés, mis en vente pour Halloween. J’ai simplement fait des cakes au chocolat, que j’ai taillés et recouvert de chocolat fondu. Pour le reste, tout est une question de déco: patience !

Tous les éléments de décoration spécial Halloween sont en pâte à sucre. J’ai à peine utilisé un bloc de 250g, que j’ai ensuite coloré selon les formes souhaitées. C’est vraiment très simple à faire, si j’ai réussi c’est que des enfants en sont capables aussi #teampasdoués. Il faut simplement prévoir un peu de temps devant soi (surtout pour la vaisselle, ahem). Sans plus tarder, voici la marche à suivre !

Pour les cakes TOMBEAUX D’HALLOWEEN

4 œufs séparés

120g de chocolat noir

60g de farine tamisée

80g de beurre

50g + 20g de sucre

1. Faire fondre le beurre et le chocolat ensemble au micro-ondes pendant 1 minute, par intervalles de 20 secondes. Lisser avec une cuillère en bois.

2. Fouetter les jaunes avec 50g de sucre, et ajouter le chocolat tiédi. Incorporer la farine tamisée, fouetter.

3. Monter les blancs en neige avec les 20g de sucre restants pour les serrer à la fin. Incorporer 1/3 des blancs au mélange chocolaté et les incorporer délicatement. Incorporer le reste.

4. Préchauffer le four à 180°C. Remplir des petits moules à cake aux 2/3, et cuire 15 minutes à 180°C.

Pour le sol (effet terre)

70g de beurre

80g de farine

60g de cassonade

15g de poudre d’amandes

15g de cacao

  1. Couper le beurre froid en parcelles, ajouter la poudre d’amandes, la farine et la cassonade, et sabler avec les mains, de manière à ce que les poudres enrobent le beurre et s’amalgament avec celui-ci.
  2. Quand vous obtenez une texture de « sable », étaler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, en petits tas.
  3. Enfourner pour 20 minutes à 170°C.

Ensuite, tout est affaire de dressage: déposer les cakes sans chapeau sur le crumble froid. Faire fondre du chocolat au micro-ondes, en recouvrir les moitiés lisses du cake. Eparpiller les os.

Découper un bloc de pâte à sucre blanche, la malaxer, en faire des stèles, où vous inscrirez RIP (ou autre chose) au stylo noir alimentaire. Le faux sang a été réalisé avec un peu de colorant en poudre mouillé. Pour les citrouilles, servez-vous d’un cure-dents pour réaliser les rainures, et pour les fantômes, c’est tout bête: recouvrez une boule de pâte à sucre d’un disque fin de pâte à sucre blanche. Jouer sur les plis, et lui faire des yeux. TADAM ! Happy Halloween !!

halloween cimetière

halloween cimetière

halloween cimetière

halloween cimetière

halloween cimetière

halloween cimetière

halloween cimetière

🎃👻 RETROUVEZ LE BLOG SUR FACEBOOKTWITTER ET INSTAGRAM POUR NE RIEN RATER DES NOUVELLES PUBLICATIONS ! 👻🎃

 

Financiers au praliné & aux framboises

financiers

En voilà une recette qui colle à l’actualité. Si vous ne voyez pas de quoi je parle, allez donc lire les excellents papiers du Monde concernant les Panama Papers, cette énorme fuite journalistique révélant le plus gros scandale financier de tous les temps.

Dans ces financiers, rien d’illégal, si ce n’est une dose excessive de gourmandise et de bonheur. Vous pouvez réaliser ces petits financiers avec les blancs d’oeufs qu’il vous restera une fois que vous aurez préparé des crèmes brûlées… de quoi faire d’une pierre deux coups ! Ne me remerciez pas…

Pour une vingtaine de financiers:

5 blancs d’oeuf

190g de sucre glace

160g de beurre

62,5g de poudre d’amandes

62,5g de farine

pâte de praliné, framboises fraîches, une gousse de vanille

  1. Chauffer le beurre à feu doux, jusqu’à ce qu’il colore légèrement. Laisser refroidir.
  2. Mélanger la farine tamisée, le sucre glace et la poudre d’amandes.
  3. Ajouter au mélange précédent les blancs d’oeuf, en fouettant.
  4. Incorporer le beurre noisette refroidi, et séparer la pâte en deux. Ajouter du praliné (#foodporn) à la moitié de la pâte, et les grains d’une gousse de vanille dans l’autre. Verser la pâte dans des empreintes en silicone. Dans les empreintes remplies de pâte à la vanille, ajouter une framboise fraîche.
  5. Préchauffer votre four à 210°C. Cuire 8 minutes, puis baisser le four à 205°C et laisser colorer 5 ou 6 minutes supplémentaires.

♡ SUIVEZ LE BLOG SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX: FACEBOOKTWITTERINSTAGRAM ♡

 

IMG_7613

IMG_7616

Pancakes au chocolat et au lait d’amande

Pancakes au chocolat

Je vous en parlais il y a quelques jours, quand les temps sont difficiles, cuisiner me permet de me défouler, de m’évader, de penser à autre chose, et de me régaler ensuite. Quoi de plus réconfortant, en effet, que la nourriture ?

Le week-end dernier, j’ai donc cuisiné, comme je le fais bien souvent, des pancakes au chocolat et au lait d’amande. Je ne digère plus du tout le lait animal, et de toute manière je n’ai jamais aimé ça (cela fait partie des choses étranges qu’il faut savoir sur mes habitudes alimentaires – je n’aime pas non plus la banane et la noix de coco, entre autres…), c’est pour cela qu’aujourd’hui je remplace le lait de vache par du lait d’amande. Outre ses vertus bénéfiques sur votre intestin (Victoria a rédigé un article passionnant sur le sujet ici), le lait d’amande apporte une touche gourmande par son arôme fruité.

La recette relève d’une simplicité enfantine, et ne vous prendra qu’une dizaine de minutes à réaliser le matin. Bien meilleurs que des biscuits du commerce ou des céréales bourrées de sucre raffiné, je vous recommande ces petites crêpes moelleuses qui font du bien à votre organisme et à votre moral ! Vous m’en direz des nouvelles !

Pour une quinzaine de beaux pancakes:

2 oeufs

un sachet de sucre vanillé

15 cL de lait d’amande

150g de farine (j’utilise parfois un tant pour tant de farine de maïs et de farine de blé)

2 cuillères à café de levure chimique

une pincée de sel

une poignée de pépites de chocolat

une noisette de beurre pour la cuisson

  1. Clarifier les oeufs. Battre les jaunes avec le sucre vanillé, puis incorporer le lait d’amande. Fouetter légèrement.
  2. Ajouter au mélange précédent la farine, la levure et une pincée de sel.
  3. Monter les blancs d’oeuf en neige, et les incorporer en trois fois très délicatement à la pâte. Verser les pépites.
  4. Dans une poêle anti-adhésive, faire fondre une noisette de beurre, puis verser des louches de pâte. Quand des bulles se forment à la surface, retourner les pancakes avec soin, puis laisser dorer quelques secondes supplémentaire. Et voilà, c’est prêt !

♡ N’hésitez pas à suivre le blog sur les réseaux sociaux ! si vous réalisez une de nos recettes, partagez-là sur TWITTER, FACEBOOK & INSTAGRAM ! ♡

 

Cookies aux Daim

Cookies au Daim

Lors d’une virée chez Ikea il y a quelques jours, je n’ai pas pu résister à embarquer un paquet de ces délicieux petits bonbons au caramel et au chocolat que sont les Daim. Afin d’éviter de les grignoter devant un bon film, j’en ai incorporé quelques uns à ma recette préférée de cookies, et j’ai obtenu de quoi réaliser un goûter gourmand, à déguster avec un fruit pour qu’il devienne équilibré ! De l’avis général, ces cookies sont vraiment délicieux, et si jamais il vous en restait au bout de quelques heures, ils se conservent très bien dans une boîte… de quoi se régaler pendant plusieurs jours ! Alors, qu’attendez-vous pour enfiler votre tablier et réaliser ces délicieux cookies aux Daim ?

Pour une vingtaine de cookies au Daim, il vous faudra:

115g de beurre
220g de farine
1 œuf
150g de cassonade et 50g de sucre blanc
1/2 cc de bicarbonate de soude
1/2 cc de levure chimique
sel
2 cc d’extrait de vanille
une quinzaine de Daim

1. Réduire le beurre en pommade et y incorporer les sucres, bien fouetter. Débarrasser le beurre dans un saladier bien haut, incorporer l’œuf, la vanille, et fouetter le tout au batteur électrique pendant 30 secondes.
2. Tamiser au-dessus la farine, le bicarbonate de soude, la levure, le sel et battre tout doucement pendant 30 secondes. Ajouter les Daim préalablement coupés au couteau, puis redonner un coup de fouet afin de bien les incorporer.
3. Former des petites boules de pâte avec une cuillère parisienne et les déposer sur un tapis de silicone. Aplatir un peu avec le doigt, et enfourner 20-25 minutes dans un four préchauffé à 140°C. Laisser refroidir entièrement avant de les décoller.

N’hésitez pas à suivre le blog sur les réseaux sociaux: Twitter, Facebook & Instagram, pour de nouvelles recettes en avant-première (& bien plus encore !)

Cookies au Daim

Cookies au Daim

Cookies au Daim

Cookies au Daim

Cookies au Daim

☆ Gatsby party: les red velvet cupcakes ☆

IMG_0400

20 ans. C’est cet anniversaire que j’ai eu la chance de fêter avec mes amis le week-end dernier, dans un thème qui me tenait particulièrement à coeur: les années folles. Sur fond de jazz et de charleston, nous avons dansé jusqu’au bout de la nuit, les filles dans nos robes à frange et les garçons dans leur costume trois-pièces à la Jay Gatsby. Je trouvais ça sympa de faire une sorte de mini buffet avec quelques mets à déguster, c’est pourquoi sur une table revêtue d’une nappe noire j’avais, entre des petites paillettes en forme d’étoiles, disposé des cornets de pop-corn, des bonbonnières remplis de minis-bonbons hamburger (trouvés par hasard chez Métro et qui ont visiblement fait remonter des souvenirs d’enfance à certains) et de bonbons divers et variés. J’avais également confectionné des cakes (jambon/comté, pesto/noix/fromage) et acheté quelques petits « finger foods » à déguster facilement. Mais ce que je voulais faire en particulier, c’était bien évidemment le dessert. Je voulais réaliser un gâteau en pâte à sucre en forme de clap Hollywood, mais j’ai eu un véritable souci avec l’insertion du colorant noir dans la pâte à sucre, si quelqu’un a des astuces pour que tout soit homogène je suis carrément preneuse, car finalement je n’ai jamais réussi à obtenir la couleur souhaitée et, à trois heures de la soirée, j’ai du improviser. Aujourd’hui je souhaitais donc partager la recette des red velvet cupcakes que j’avais réalisés en accompagnement et qui, je crois, ont assez plu à mes invités.

Pour 20 cupcakes:

La base (recette de Hervé Cuisine)

125g de beurre

175g de sucre

extrait de vanille

2 oeufs

160g de farine

1 cs de cacao Nestlé

1 cc de levure chimique

1 pincée de sel

100g de crème fraîche

du colorant rouge en poudre

6 cL de lait

1 cc de bicarbonate de soude

La ganache (improvisée et parfaite pour le coup, ni trop sucrée ni trop fade, tenue nickel, et super facile à réaliser)

20 cL de crème liquide entière placée au congélateur 10mn dans un bol, avec les batteurs du robot

500g de mascarpone

1. Préparer les gâteaux: battre le beurre mou avec le sucre, ajouter la vanille puis les oeufs un par un, en mélangeant entre chaque. Tamiser la farine, le cacao, le colorant, le bicarbonate de soude et la levure et ajouter au mélange précédent. Incorporer le sel. Ajouter la crème fraîche puis le lait. Remplir des moules à muffin aux deux tiers, enfourner dans un four chaud entre 20 et 25 minutes à 180°C. Attention, la lame d’un couteau doit ressortir bien sèche. (je me suis faite avoir sur les deux premières fournées, une vraie débutante pour le coup !)

2. Pendant que les cupcakes refroidissent, préparer la ganache: fouetter le mascarpone pour le détendre (éventuellement sucrer légèrement et ajouter une gousse de vanille fendue et grattée). Sortir la crème bien froide du congélateur, la monter en chantilly, puis l’incorporer immédiatement et très délicatement au mascarpone, avec une maryse. Munir une poche à douille d’une douille cannelée, verser la préparation, et dresser en rosace sur les cupcakes froids.

3. Décorer de sucre rouge et: tadaaam ! C’est prêt ! Sortez les confettis, allumez la musique, et bonne soirée !

IMG_0398

IMG_0402

IMG_0403